cover photo

Seeker Zero

seeker0@hub.disroot.org

Radio Riace International

  
Image/photo

Radio Riace International

Nous sommes heureux de vous faire part de la naissance ce jour à midi précise heure de Paris de RRI = Radio Riace International - une radio en podcast et en streaming. Ce projet radiophonique thématique est en résonance avec l’actualité tragique de Riace, ce village souriant du Sud de l’Italie malmené, agressé même par le gouvernement populiste et xénophobe de Matteo Salvini. Professionnels du son, de la radio, de la culture ou des arts, ou simples citoyens Européens sensibles à la question des « migrants », nous nous lançons dans le pari un peu fou de documenter en direct, quotidiennement, l’actualité de Riace. Durée : 2h par jour.

http://mixlr.com/radioriaceinternational/

Refuge menacé des migrants, le village italien de Riace lance une webradio de soutien
https://www.telerama.fr/radio/refuge-menace-des-migrants,-le-village-italien-de-riace-lance-une-webradio-de-soutien,n5856451.php

#migrations #frontières #Riace #luttes_sociales #Radio_Riace_International #webradio
Acquisto collettivo del Magasin Général di Tarnac

  


La tournée du Magasin Général de Tarnac
by Magasin Général on YouTube

Acquisto collettivo del Magasin Général di Tarnac

Il Magasin Général di Tarnac è un bar-ristorante rurale rilevato nel 2007 da un piccolo gruppo di amici legati da desideri politici. È un luogo d'incontro quotidiano per molti abitanti del villaggio e della zona circostante. Questo luogo comune ha un negozio di alimentari, un camion alimentari, un bar, una mensa quotidiana, una biblioteca, uno spazio di gioco per bambini, uffici associativi..... è uno spazio di vita e di attività (concerti, proiezioni, dibattiti,....) per tutti coloro che cercano di organizzarsi collettivamente nel comune di Tarnac e oltre.

È lo spazio pubblico principale del villaggio di Tarnac, 350 abitanti, situato nel cuore della Montagna Limosina...

https://it.ulule.com/magasin-general-tarnac/?utm_campaign=presale_77299
Collective purchase of Magasin Général - Tarnac

  last edited: Sun, 21 Oct 2018 11:43:58 +0200  


La tournée du Magasin Général de Tarnac
by Magasin Général on YouTube

You probably know the "General Store of Tarnac", you are used to this place, you came to play there or present a book, you came by chance, to eat, have a drink, meet friends you did not know yet, or you have heard about it and have not yet had the opportunity to visit....

In September 2007, the village's historic grocery store became the "Magasin Général de Tarnac". A daily appointment for many inhabitants of the village and the surrounding area and a whole bunch of accomplices who regularly come from all over the world.
It is both a space for daily life, and a space for activities for all those who seek to organize themselves collectively in the municipality of Tarnac and beyond. The Magasin Général-Club Communal is a place of meeting and permanent reflection that is both rooted and concerned about the world.

In order to be able to undertake the renovation, refurbishment and upgrading of the premises, we will acquire, after 11 years of lease-management, the building housing the Magasin Général of Tarnac, in the form of a Société Civile Immobilière known as "SCI Club Communal".

To pay the first part that will make the acquisition final (beginning of December) we are launching a call for donations via a crowdfunding site, here is the link:

https://fr.ulule.com/magasin-general-tarnac/

Even if you can't contribute, don't hesitate to circulate around you...
« Aîoli »: fragment de plaine en lutte

  
Image/photo

« Aîoli »: fragment de plaine en lutte
Une semaine de résistances populaires contre la gentrification à Marseille

Déjà une semaine que les travaux ont commencé sur la Plaine, place populaire du centre-ville de Marseille livrée aux appétits gentrificateurs de la mairie. Face aux opposant·es, la police a déployé les grands et brutaux moyens pour protéger les visées de l’équipe municipale. Avec en point d’orgue la triste journée de mardi, qui a vu des dizaines d’arbres se faire tronçonner et les flics s’en donner à cœur joie. Mais la Plaine n’a pas dit son dernier mot. Loin de là.

http://jefklak.org/aioli-fragments-de-plaine-en-lutte/
  
riff-raffriff-raff wrote the following post Wed, 17 Oct 2018 19:58:14 +0200
Sixième jour du démarrage du projet de la requalification de la Plaine avec l’abattage d’une vingtaine d’arbres sous les huées du quartier.

Vidéo de Primitivi. Téloche de rue marseillaise... Occuper le terrain du coin de ta rue jusqu'au bout du monde !

https://vimeo.com/295472085

Image/photo
  
riff-raffriff-raff wrote the following post Wed, 17 Oct 2018 20:29:19 +0200
Vidéo-tract : La Plaine Etincelle
Samedi 20 octobre- Grande manifestation au départ du Vieux Port
https://lundi.am/Marseille-la-Plaine-Appel-a-la-tempete

Image/photo
Rachat collectif du Magasin Général de Tarnac

  
Image/photo



Rachat collectif du Magasin Général de Tarnac

Le Magasin Général de Tarnac est une épicerie-bar rurale reprise en 2007 par un petit groupe d’amis liés par des désirs politiques. C’est un lieu de rencontres quotidien pour nombre d’habitants du bourg et des alentours. Ce lieu commun compte une épicerie, un camion de ravitaillement, un bar, une cantine quotidienne, une bibliothèque, une salle de jeux pour enfants, des bureaux associatifs … c’est un espace de vie et d’activités (concerts, projections, débats, ...) pour toutes celles et ceux qui cherchent à s’organiser collectivement sur la commune de Tarnac et au delà.

C’est le principal espace public du village de Tarnac, 350 habitants situé au cœur de la Montagne limousine.

Le resto ouvrier s'est progressivement mué en une cantine coopérative. Aujourd'hui une trentaine de personnes participe aux différentes tâches qui font le quotidien de cette institution villageoise.

D’un simple commerce de proximité, nous sommes passés à un espace d’approvisionnement et de distribution, en partie bio et local pour tous les habitants ainsi que pour la cantine scolaire, la maison communale, les personnes âgées, sans mobilité ou isolées.

A sa manière et à son échelle, le magasin général est un endroit de rencontre et de réflexion permanent à la fois enraciné et soucieux du monde.

Les locaux, loués depuis 11 ans, vont être rachetés par une Société civile immobilière « Club communal » détenue et gérée par les associations qui animent ce lieu. Nous voulons en faire une propriété collective pour pouvoir nous lancer sereinement dans la rénovation, le réaménagement et la mise aux normes des lieux. Nous avons besoin de 45000€ pour payer la première tranche du rachat dès décembre 2018 (puis 100 000€ pour le printemps 2019). Un coût conséquent se rajoutera au rachat pour les travaux de tout le bâtiment.

Campagne de financement
https://fr.ulule.com/magasin-general-tarnac/?utm_campaign=presale_77299

Le Magazin général
https://twitter.com/mgtarnac
https://fr-fr.facebook.com/mgtarnac/
A propos des plus récentes catastrophes brésiliennes

  last edited: Tue, 16 Oct 2018 05:27:11 +0200  
Image/photo



À PROPOS DES PLUS RÉCENTES CATASTROPHES BRÉSILIENNES
« Que se passe-t-il réellement là-bas ? Dans ce pays fondé sur le sang, le génocide et la destruction d’écosystèmes uniques »

Dimanche 7 octobre se tenaient les élections générales au Brésil. Le Monde s’inquiétait hier de savoir si Jair Bolsonaro, le candidat d’extrême droite, allait ou non voir se dresser en face de lui un front républicain. À croire que la scène politique brésilienne présente les mêmes enjeux que n’importe quelle élection européenne.

Il n’en est rien : l’accumulation de mouvements sociaux, de scandales de corruption, la condamnation de Lula, la destitution de Dilma Roussef et l’arrivée au pouvoir de Michel Temer sont autant d’événements qui poussent les analystes à parler de chaos tout en reconduisant ainsi la confusion. On ne peut prétendre à reconstruire une lisibilité parfaite de la situation mais on peut tenter de l’expliquer plus fidèlement, en reconnaissant derrière les manoeuvres politiques des intérêts bien précis et, au travers des mouvements sociaux, des tentatives pour ne pas se laisser dicter la marche à suivre.

Nous publions ici un tableau du Brésil au travers plusieurs dates clés de ces dernières années, des manifestations contre l’augmentation des prix de transport en 2014 jusqu’aux élections d’hier.

https://lundi.am/A-propos-des-plus-recentes-catastrophes-bresiliennes
  
FramasoftFramasoft wrote the following post Mon, 15 Oct 2018 14:59:39 +0200
As promised, version 1.0 of #PeerTube, a free and federated video platform, has just been released.

Thanks to all the people who supported this summer's crowdfunding.

This is only the beginning!

https://joinpeertube.org #JoinPeerTube

https://framablog.org/2018/10/15/peertube-1-0-la-plateforme-de-videos-libre-et-federee/ (article in English to come)

Image/photo
Comme une prière : à la mémoire de Zak Kostopoulos

  
Image/photo

Au début, le jeune homme sur les images n’a pas de nom. Nous le regardons mourir avant de savoir qui il est. C’est n’importe qui. Ce n’est personne. La scène a été capturée par une caméra ou un portable en surplomb, à quelques mètres de la scène, et les images sont de mauvaise qualité.

Puis, au bout de quelques heures, la silhouette que deux hommes frappent en plein jour dans le centre d’Athènes acquiert un nom.

Nous recevons la nouvelle en plein cœur : le jeune homme à terre n’est autre que Zak, collègue, ami d’enfance ou simple voisin, amant ou être cher, performer et reine des drag shows athéniens sous le nom de Zackie Oh !, militant des droits de la communauté LGBTQI et séropositif — un des seuls à parler publiquement, en Grèce, de son statut sérologique.

Les images de l’assassinat deviennent rétrospectivement intolérables, comme si on ne réalisait qu’alors que quelqu’un est mort pour de vrai...

Lire l'article sur Vacarme - https://vacarme.org/article3181.html
  last edited: Sat, 13 Oct 2018 16:25:09 +0200  
Image/photo

Sous le soleil la Plaine, Journal insolent du quartier de la Plaine à Marseille en lutte contre la gentrification.
Fichier PDF à télécharger ici : https://hub.disroot.org/cloud/seeker0/2018-10/jdlpnc2b05okok1.pdf
  
riff-raffriff-raff wrote the following post Sat, 13 Oct 2018 15:06:06 +0200
RT @ajour_mag@twitter.com: Seen in Zurich, Switzerland:Solidarity to La Plaine in Marseille. Fight against #gentrification! Get organized, smash capitalism! power&love from #zurich
#Marseille #plaine #ZAD #NDDL #LaRueOuRien
@Paris_luttes@twitter.com @mars_infos@twitter.com @lundimat1@twitter.com @larueourien1@twitter.com

Image/photo
  
CatCat wrote the following post Fri, 12 Oct 2018 02:28:11 +0200
I hadn't seen this! I love it. "Self-Repair Manifesto" https://www.ifixit.com/Manifesto

Image/photo
  
Image/photo

The return of lost image of Michel
  
riff-raff (@riffraff@framapiaf.org)

Image/photo

Attaché : 1 image

RT @Micropolitiques@twitter.com: Pour rappel, l'appel à la tempête, en cas de démarrage des travaux sur La Plaine, tient toujours. Un rendez-vous pour les Marseillais le premier week-end qui suit, et un autre, plus national, le suivant, la semaine prochaine, donc, avec une manifestation le samedi après-midi
  
ArisAris wrote the following post Fri, 12 Oct 2018 15:14:58 +0200
RIP Loukanikos

9 Oct 2014 the Greek 'riot dog' Loukanikos ("sausage") died peacefully in his sleep. Loukanikos was the most famous of the Athens strays who joined riots against the police murder of Alexandros Grigoropoulos and later against austerity

Loukanikos, the Greek anarchist dog, photo gallery
https://libcom.org/gallery/loukanikos-greek-anarchist-dog

Image/photo
  
Disroot CommunityDisroot Community wrote the following post Thu, 11 Oct 2018 22:10:31 +0200
Disapp, new donation page and planned registrations
Image/photo

The last two weeks had some amazing surprises and developments. It was absolutely and positively motivating for us.

1. Disroot app

Many people have been asking for Disroot mobile app and we repeatedly failed to see the possibility of such app since we run multitude of services that, in most cases, provide their own separate app. Massimiliano was the one who actually saw the potential of a Disroot app and decided to take the challenge with an unexpected approach. He developed the Disroot "Swiss army knife" app that helps and guides disrooters to recommended apps, tips and tutorials on how to set everything up. The app will pick the best (in our opinion) app for email, chat, etc and for those services that do not have a dedicated app it will open them in the webview window. The app also provides directions to all community tutorials we've gathered over the years to help people use provided services. We are very thankful to Massimiliano for his brilliant idea and the hard work he put into it. The app is available from the one and only truly Free/Libre Android store: here

2. Changing notification email and Screen Name

This is something we wanted to do since a while now and we finally managed. Since not everyone uses their Disroot email, and we in no way want to force people to do so, we wanted to make it possible for disrooters to use their email address of choice for all incoming notifications from services provided by the Disroot platform. As of today, you can login to https://user.disroot.org and update your profile with new notification email and also Screen Name.
At this moment only Nextcloud is configured to accept the changes. Once you update your profile, Nextcloud will be sending your notification emails to the given address. \o/
!Note! Due to a bug in nextcloud software although your screen name won't change for you on the interface on Nextcloud, your new name will be shown to people you share files with, calendars etc. We hope this will be solved soon.
As time progresses and we test other services we will be adding those too.

2. Registration issue.

Last two weeks we spent on thinking how to solve the issue of registrations. We've had few brainstorm sessions, some open discussions eg. here and countless private talks, chats, etc. The outcome of all the discussions is satisfying and, most importantly, brings a possible solution to the problem. We will be busy with that in the next two weeks and hopefully we will re-open registrations soon after.

3. New donation page.

Last weeks Antilopa was busy punching all the numbers from all over the place (Paypal, Patreon, bank etc) into new accounting system that will help us have better overview on the current situation, the amount of donations we receive and our current costs. We still cant believe the outcome and are still recalculating it over and over. The result makes us very happy and we would like to thank everyone who decided to chip in and donate money to our project until now. But please don't quit with satisfaction yet - for long term sustainability we need you to keep this trend. As the platform grows so do the costs and the amount of work we invest in it.
The new donation page has more detailed information and hope to be as transparent as can be. We will be updating it each month as we do our administration. In the new donation page we will regularly put our short and and long term goals for the project. At the moment we are still experimenting with the idea, so more goals will show up later (including eventually the ultimate goal and dream to be able to work fully on Disroot and quit our day jobs..)

For now we have accomplished one goal we wanted to share with you:

Goal 1 - Donate to projects - Unlocked.

We heavily depend on people creating the amazing software we provide to you every day. Without the hard work of those developers there would be no Disroot. It's therefore logical to support these people and projects financially as much as we can, and to help build a self sustainable model for libre/open source software.
As of next month we have decided to donate on regular basis to the projects listed below according to this formula:
As long as the donations we receive double our costs we will share 15% of our surplus with developers of software we use to provide disroot services.
At the moment we are considering donating to the following projects: Diaspora, Taiga, Nextcloud, Conversejs, Etherpad, Ethercalc, Privatebin, Lufi, Searx and Framasoft

All this is made possible by your generous donations! We are very grateful to everyone that decided to keep buying us a coffee. Make the donations flowing :) We are very thirsty for caffeine. :P

The next two weeks we will probably spend most of our time on implementing the new registration system to get back up on our feet. Additionally we will work on small improvements here and there and maybe play and experiment with something new for a change.

Ciao!

PS.

This summer, we have upgraded our password store policy. We therefor would like to recommend you to update your password (even to the same one if you will). Once updated it will be stored in more secure way then before. You can do that by logging in to https://user.disroot.org and select "Change password" option. If you are changing to new password (which we recommend you do periodically anyway), please follow these instructions, specially when you use Nextcloud files: https://howto.disroot.org/en/basics/how-to-change-your-disroot-user-password
Mad Marx - La Websérie

  
Image/photo



« Une autre fin du monde est-elle possible ? »

« Isolée de longues années dans une prison expérimentale, Romane découvre à sa sortie que le monde n’est plus qu’un vaste et dangereux champ de ruines. A la recherche de sa sœur, elle fait la connaissance d’un vieil excentrique surnommé Marx le Fou qui veut faire d’elle la glorieuse instigatrice d’une révolution fantasque. »


Voilà pour le synopsis de cette websérie pour le moins atypique et disponible sur Youtube depuis le 15 septembre. On y découvre un monde post-apocalyptique dans lequel errent des mercenaires à la solde d’un pouvoir obscur, des zombies-gueux qui mangent des canettes de nourriture avariées et des espèces de survivants qui chiquent des restes de ceintures en cuir. Mad Marx n’est pas un film amateur potache et kitch tourné au caméscope par une bande de copains, la réalisation est soignée et le scénario inspiré. Les dialogues et le jeu des acteurs sont eux aussi très réussis, précis et drôles.

Si cette websérie nous a beaucoup plu, c’est aussi qu’elle revêt un caractère expérimental dans sa forme, dans son processus de réalisation et dans la manière d’appréhender l’imaginaire et la question politique. Nous nous sommes entretenus avec son réalisateur Mathias Averty et Henry (Marx dans la série). Les quatre épisodes sont accessibles au fil de l’article.

https://lundi.am/MAD-MARX-La-Webserie
Investir les lieux, réinventer les liens

  
Image/photo

Personne n’a pu traverser le centre-ville de Nantes cet été sans voir les centaines de tentes couvrant le square Daviais, les centaines d’exilé.e.s à la rue sous la canicule. Certains viennent tout juste d’arriver d’un long périple. D’autres sont en France depuis des mois, voire des années, et sont aux prises avec un autre périple : celui de l’administration, des contrôles policiers, de l’inaccessible asile, de l’absurdité kafkaïenne du traité de Dublin.

Nul n’a pu non plus rester indifférent à la vague de réquisitions de bâtiments depuis novembre 2017 à Nantes : ancienne école des Beaux-Arts, faculté, château construit par un négrier, ancien EHPAD, square au cœur de la métropole, lycée… Cette année, un mouvement d’auto-organisation a permis à de nombreux exilé.e.s de faire face collectivement à une situation de précarité extrême. Prendre des bâtiments vides pour ne pas finir en tente quechua, entassés, à la merci d’une police raciste ; la dernière tentative d’ouverture collective date du 7 septembre dernier. Prendre des bâtiments, mais prendre la rue aussi, pour manifester, battre le pavé contre les frontières et les expulsions, comme le 31 mars à Nantes. Prendre sa vie en main, comme lorsque les exilé.e.s préparent quotidiennement plusieurs centaines de repas pour eux et leurs camarades à l’Autre Cantine.

Alors que partout en Europe, l’extrême-droite xénophobe s’affirme comme une force politique en expansion, à Nantes un mouvement d’hospitalité et de refus des frontières dépasse les cercles militants habituels et s’oppose en actes à la politique de la mairie et de la Préfecture vis-à-vis des exilé.e.s. Nantes fait écho en cela à de multiples initiatives similaires dans différentes villes de France. À l’heure où les exilé.e.s sont parqué.e.s dans des camps en Libye, où les noyades en Méditerranée sont quotidiennes et banales, il est plus que temps qu’un mouvement se dresse en France et en Europe.

À Nantes, la succession des expulsions a dévoilé crûment que derrière le pathétique vernis humaniste dont se parent Nicole Klein (préfète) et Johanna Roland (maire), il y a une politique de traque, de tri, un traitement néocolonial des exilé.e.s dans la continuité des pages les plus sombres de l’histoire négrière de Nantes.

Retour sur presque un an d’expérience avec cinq ami.e.s, avec ou sans papiers, qui ont vécu les occupations de l’automne dernier. Un an de rencontres et de bouleversements. Cet entretien a été réalisé au cours de l’été, et sera publié en deux parties. Il retrace l’histoire récente du mouvement à Nantes. Il raconte comment des personnes ont tenté, tout en parant à l’urgence, de construire une résistance locale, une expérience commune de lutte contre l’Europe forteresse.

Lire l'article:
https://zadibao.net/2018/09/16/investir-les-lieux-reinventer-les-liens/
  
riff-raffriff-raff wrote the following post Mon, 01 Oct 2018 00:16:11 +0200
RT @pinel_en_lutte@twitter.com: Nous Soignants on cherche à nous pousser à bout, on est tellement Désolé pour nos PATIENTS qu'on en a fait un clip 💪CITOYENS vous êtes TOUS concernés ✊À DIFFUSER +
@agnesbuzyn@twitter.com @EmmanuelMacron@twitter.com fallait pas nous agacer avec le #PlanSanté & le #PlanPauvreté
#automne
#PINELENLUTTE