cover photo

lotfi31

lotfiham@hub.disroot.org

 from Diaspora
Intéressant mais tous les arguments ne me semblent pas valables. Enfin, le débat reste ouvert et finalement , en focalisant sur les termes "effondrement" et "collapsologie" (employés de manière inopportune selon ce cheucheur) ne passe-t-on pas à côté du reel problème mis en avant par les collapsologues et autres lanceurs d'alerte ?
 from Diaspora
Pamdine "Intéressant mais tous les arguments ne me semblent pas valables." J'aurais bien aimé que tu puisse en parler stp ?

" Enfin, le débat reste ouvert et finalement , en focalisant sur les termes “effondrement” et “collapsologie” (employés de manière inopportune selon ce cheucheur) ne passe-t-on pas à côté du reel problème mis en avant par les collapsologues et autres lanceurs d’alerte ?"

Le probleme reste complexe, sur mes autres postes, j'ai mis en avant le fait qu'il n'y a pas a "reinventer" toujours tout les mots, les disciplines et les concepts.

Il faut parfois seulement se repeter et reexpliquer sans cesse... inventer des mots a chaques fois ne fait qu'apporter la confusion.

les ecologistes sont a la base des scientifiques, on parle ici de phenomenes complexe et dont on a la PREUVE qu'ils menent a la catatstrophe et que ceux ci sont de cause anthropique.

pas besoin d'inventer une nouvelle discipline qui plus est avec un vernis pseudo scientifique et quasi millénariste dans sa facon de se diffuser.

des scientifiques meme du 19meme siècle criticait déja l'impact des humains sur les ecosystemes se basant sur des observation de terrain ! Pas besoin d'attendre vos heros cololapsologues pour comprendre cela. (d'ailleurs, je m'amuserais bien a compararer mon empreinte carbone de ces 20 denrières années comparée a eux, je crois que j'aurais moult lecons de vie ecologique et sociale a leur donner !!!)

pourquoi diable brouiller encore les cartes en créant un mouvement politique supplémentaire, une remuade twiterresque (a haut bilan carbone) se basant sur une hypothese unique (la caolapsologie), déshumanisée, et completement orientée alors que l'ecologie suffit deja a l'expliquer ?

les collapsologues sont un mouvement politique basée sur la croyance d'un éffondrement. meme si cet effondrement est tres probable (perso je le sent probable a 95%), ca reste un mouvement qui nie tout le reste et nous prend dans l'urgence. Je préfère la méthode scientifique qui a conduit a demontrer les catastrophes a venir plutot qu'un mouvement confusionniste qui meprise les milliards d'individus qui subissent les inégalités et les probables conséquences autoritaristes sur ces mouvement mystiques et et non solidaires des plus pauvres et de ceux qui subissent la cvohercition d'etat plus puissants. Ce genre de chose présage plus un éco-fascisme qu'une reelle insurection autant anti-autoritaire qu'ecologiste.
 from Diaspora
Salut,

Oui je comprends ce que tu veux dire sur l'usage des nouveaux mots et cette recherche perpétuelle de nouveaux concepts. Après je ne suis pas sûre que ce soit juste dans un but de faire parler de soi pour ces diffuseurs de vidéos et d'écrits assez poussés à ce que j'ai cru comprendre (je ne les ai pas lus !). Il me semble y avoir une certaine sincérité dans le fait d'alerter. Sur l'article de libé, "mes critiques" étaient par rapport au fait de dire que l'effrondrement est anthropocentrique et occidento-centré, qu'il distingue réchauffement et extinction des espèces. Après tu sais, j'ai surtout commenté pour inviter à lire (sans "aimer" simplement car je n'adhère pas à tout ce qui est dit), je n'ai pas la prétention de détenir de vérité. Ca m'interroge. Tout comme ta dernière phrase m'interroge : "anti-autoritaire et écologiste", j'espère qu'on pourra trouver cette voie, pas toujours facile d'y croire...
  
Giraumon NotteGiraumon Notte wrote the following post Thu, 11 Oct 2018 16:37:39 +0200
Un inventaire bilan rapport de naturalistes en lutte sur la Biodiversité à #NDDL

Libre accès aux données
by naturalistesenlutte on Naturalistes en lutte


#Lutte #NDLL #ZAD #Nature #Écologie
Pierre Charbonnier : « L’écologie, c’est réinventer l’idée de progrès social »