cover photo

lotfi31

lotfiham@hub.disroot.org

 from Diaspora
Ce mec à chaque fois que je le lis me redonne la patate!!! merci :-)
  
Vu d’Afrique, l’enjeu de la démographie africaine, clairement, ne porte pas sur la migration. D’autant moins que les flux migratoires se passent surtout à 70 % à l’intérieur du continent, à 15 % vers les Amériques et l’Asie et à 15 % vers l’Europe. Le « Vieux » continent, qui se croit toujours le centre du monde (1), a beau redouter une « invasion », la « ruée » n’aura pas lieu, soulignent les experts des deux rives de la Méditerranée, parmi lesquels le sociologue François Héran ou le démographe Hervé Le Bras.


https://blog.mondediplo.net/demographie-les-priorites-de-l-afrique-loin-de-la


#Immigration #Afrique #Inégalités #Europe #démographie
 from Diaspora
Oui il doit y avoir une vrai solidarité une vrai solidarité entre les peuples mais, ça ne veut pas dire à mon sens qu'un peuple doive imposer ses visions à un autre peuple même avec les meilleures intention du monde. Déjà supprimons la dette de l'Afrique qui est une honte et foutons leur la paix avec notre vision blanche de la démocratie, de la laïcité, du développement et de l'éducation. Il me semble que notre système démocratique n'a pas vraiment de leçon a donner à quiconque. Enfin c'est mon point de vu.
 from Diaspora
Les droits de l'homme n'ont pas de couleur de peau, ni de nationalité.
 from Diaspora
les droits de l'homme c'est une chose, mais quelqu'un qui dit l'issue pour l'Afrique passe par ceci, cela et cela aussi, à la place du peuple Africain, c'est autre chose. Enfin il me semble.
  


http://lmsi.net/Pour-l-accueil-des-migrant-e-s


http://lmsi.net/
La semaine dernière est parue, à l’initiative de Politis, Regards et Mediapart, un appel « Pour l’accueil des migrants », signé par le collectif Les mots sont importants, que nous relayons ici. Il nous est en effet apparu salutaire de rappeler que l’accueil des migrant-e-s est à la fois un impératif moral et une nécessité politique, mais aussi une obligation légale, au regard de traités internationaux. Rappeler ces évidences est – malheureusement – devenu nécessaire à l’heure où se répète un peu partout, même à gauche, que l’anti-racisme et le soutien aux migrant-e-s relèveraient du mépris de classe, et qu’il faudrait se taire quand certains chefs de partis, français et allemands particulièrement, veulent faire passer leur nationalisme et leur xénophobie pour une défense du prolétariat. Parce que ledit prolétariat n’est pas, ou pas seulement, français et blanc, pas plus qu’il n’est exclusivement masculin, l’affection récente de certains commentateurs « de gauche » pour les « petits blancs qui votent FN » (ou Trump) et leur mépris du combat antiraciste nous écoeurent. Enfin, il nous parait nécessaire de rappeler, inlassablement, que parler d’un « problème de l’immigration », même au nom du peuple, constitue déjà une dérive – qu’il faut bien continuer à appeler la lepénisation des esprits. A la suite de cet appel, nous (re)publions ce week end une série de textes rappelant également que l’immigration n’est pas la meilleure alliée du capitalisme et que celui-ci, au contraire, ne cesse de se nourrir du racisme, comme du sexisme, et de les alimenter.

#Immigration #Racisme #Réfugiés #Gauche #prolétariat
 from Diaspora
"heureusement que Marine n'a pas été élue" hein
 from Diaspora
Signé, mais je n'aime pas ce procédé, on se dédouane à peu de frais... Si nos votes servent de pq, les pétitions doivent les gratter.